club des métiers d’art et d’artisanat du togo

Visite des élèves du Lycée d’Aklakou

mars 28, 2019 7:55

Les expéditions scolaires demeurent des opportunités pour les élèves de découvrir la diversité des valeurs culturelles, artistiques et artisanales de notre Pays. Le Club des Métiers d’Art et d’Artisanat (CMAA) de la Fondation Mablé Agbodan demeure de ce fait une référence pour les jeunes générations qui désirent s’inspirer des valeurs artistiques, artisanales, culturelles et du design dans le but de forger leur vocation en matière de passion pour les métiers d’art et d’artisanat.

La Fondation Mablé Agbodan a à cet effet, offert au sein de son Club des Métiers d’Art et d’Artisanat, ce samedi 23 mars, une excursion aux élèves du Lycée d’Aklakou. L’objectif de cette sortie est de vulgariser auprès de ces jeunes, des valeurs culturelles et artistiques.
La délégation du Lycée d’Aklakou, sous la conduite du Régent de la localité, a été ainsi accueilli par la Directrice de la Fondation. Dans son allocution introductive, la Directrice a expliqué le bien fondé du partage, des valeurs culturelles, artistiques et artisanales de notre terroir natal.

 

Elle a ensuite mis l’accent sur la contribution des œuvres artistiques à la participation du patrimoine culturelle, artistique, et à leur impact sur l’économique nationale.

N’oublions pas que le Club des Métiers d’Art et d’Artisanat est un centre de design ; un incubateur et un espace des métiers créatifs, pour échanger savoir-faire et expérience. Un espace d’intégration et d’épanouissement social, capable d’accompagner les amateurs d’art et former les jeunes générations dans une vision sociale : celle d’œuvrer à l’amélioration de la capacité des artisans à innover, à rendre le secteur plus professionnel et à rehausser la qualité du travail, sans oublier les techniques propres à la fabrication dans le domaine de l’artisanat au Togo.

Les participants ont également été comblé, en ce qui concerne la qualité des réponses à leurs questions, par la Fondatrice à leurs multiples inquiétudes sur la connaissance de l’art et de l’artisanat. Des articles et leurs méthodologies de fabrication ont été présentés aux élèves qui ont démontré leur attachement à faire de l’art, une passion.

S’inspirant des idées reçues, je cite : « On est artisan quand on n’arrive pas à exceller à l’école ou quand on ne veut pas aller à l’école du tout, ou quand on n’a pas d’autres alternatives », la fondatrice a exhorté ses interlocuteurs à croire en leur passion pour l’art en ajoutant :
« L’artisanat est le reflet de la réflexion de l’imaginaire artistique, nécessitant de la part de l’artisan des connaissances de base pouvant le rehausser dans ces prestations ».

Dans une démarche analytique, les élèves d’Aklakou ont apprécié le savoir-faire des artisans dans leurs différentes sections. Tous les secteurs ou presque de la discipline ont été exploré. On y va de la broderie à la cordonnerie, en passant par la couture, la maroquinerie ou encre la menuiserie. Les œuvres conçues à la fin de cette démonstration ont été présentées aux élèves. Nos jeunes amateurs d’art et d’artisanat ont appris sur l’utilisation des matériaux, des machines et des diverses techniques utilisées pour aboutir à ces produits hautement artistiques et au design de luxe.

info@cmatg.org

+228 90 64 98 98

www.cmatg.org